Atelier Buissonnier

Atelier d'écriture de la Porte des Maures

Accueil

ACTIVITES ATELIER : SEMAINE 2 QUATRE POUR QUATRE Mireille

QUATRE POUR QUATRE SEMAINE 2

Le platane de mon école

Effeuillé l'hiver, un platane dans un coin de ma mémoire !

je le revois souvent déployant ses feuilles "Vert tendre" au printemps.

Il m'intriguait, devant l'édifice qu'était  mon école.

Immense, son tronc avait des yeux noueux, et j'imaginais de quelle souffrance, dont je n'avais pas la connaissance, enfant, cet arbre pouvait subir.

Pourquoi, je ne savais pas.

Je cherchais, et je supposais que les noeuds étaient des sortesd'infections, ou chancres...

Ses écorces grises s'écaillaient. Il perdait sa parure.Quand les dictées sans ponctuation me déboussoulaient, j'observais furtivement de ma place  d'écolière cet ami, qui était à hauteur de la fenêtre de ma classe.

Je m'évadais dans le flou de la vie extérieure.

L'hiver cet arbre était nu, et fin juin lorsque la canicule arrivait, il offrait un bel abri ombragé.

Son année de naissance, je l'ignorais.Il m'intéressait par sa robustesse, ses feuilles multiples, et leurs couleurs en automne.

Ces feuillages nous offraient un paradis d'ombres fraiches.

Un bien être enchanteur et j'en oubliais que ce colosse pouvait se déssécher avec tous ces noeuds, dont il était victime.

J'éloignais l'idée qu'il pouvait en pâtir, et mourir.

Un ami de la nature, ça ne meurt pas.

 

 

 

 

 


Publié le : Jeudi 02 décembre 2021 @ 15:34:42

Temps : 0.02 seconde(s)