Atelier Buissonnier

Atelier d'écriture de la Porte des Maures

Accueil

Quatre pour quatre. Semaine 9. Joyeux Noël à tous !

Noël par Alhazen

Prise de bec

_ Alors Joyeux Noël !
Et merci pour le cadeau !
Un oeuf à couver, ce n'est pas commun !
_ C'est que ...
_ Mais non, je ne vais pas d'enguirlander
Tu en a déjà assez comme ça.
Pour une fois qu'on te prend pour une lumière !
_ Mais ma douce j'en ai vu de toutes les couleurs
Pour en trouver un en bon état
Et le ramener à tire-d'aile en plus !
_ En tout cas on a l'air de drôles d'oiseaux dans le rond-point
Tu as vu ils n'arrêtent pas de nous tourner autour
Et en plus ça pue et pas moyen de s'échapper.
_ Et on ne peut plus dormir
Avec tous ces éclairages de foire
En plus ça attire des insectes !
_ Monsieur a voulu aller sur la côte
Il fait plus chaud qu'il a dit
Alors ne te plains pas !
_ Je ne m'en fais pas pour moi
Mais pour l'oeuf si ça chauffe trop
J'ai pris du chocolat au lait !

 


Dis-Papa

_Dis Papa, c'est comme Superman le monsieur ?
_ Où ça mon chéri ?
_ Là, perché sur le pilier !
_ Lui ? Non c'est un ange tu vois.
_ Un ange comme moi, quand je suis sage ?
_ On peut le dire. Mais les anges sont invisibles.
_ Mais là je le vois quand même !
_ Oui, ce sont des messagers comme les facteurs, on les voit quand ils apportent le courrier recommandé.
_ Le monsieur il travaille à la poste ?
_ Non, c'est comme le père Noël, il descend pour apporter un message au monde entier.
_ Pourquoi tu dis "descend" ?
_ Parce qu'il vient d'en haut, du ciel tu vois !
_ Il vit au ciel alors. Mais pourquoi il a besoin d'ailes ?
_ Il n'en a pas besoin, c'est pour qu'on le reconnaisse, on l'a fait comme ça
_ Alors un ange c'est un monsieur invisible qu'on déguise avec des ailes pour dire que c'est un ange.
_ Si tu veux, c'est comme ça !
_ Et il dit un message avec son haut-parleur à la bouche.
_ Non ! C'est un instrument de musique.
_ C'est une trompette ?
_ Il ne vaut mieux pas, elle annoncerait de mauvais jours.
_ Il annonce la météo aussi ?
_ Non, par mauvais jours ce serait grave pour la planète. Il joue un air joyeux avec une bombarde celui-là tu vois.
_ Alors il faut être content et danser.
_ En effet, cela annonce la naissance du petit Jésus dans la crèche.
_ Moi aussi j'ai eu l'ange à la bombarde quand je suis né ?
_ Tu le méritais, c'est certain ! Tu vois, le 25 décembre il a joué pour tous les enfants qui naissaient comme toi.
_ Mais pourquoi on m'a appelé Christian et pas Jésus.
_ C'est presque pareil tu vois, mais c'était pour ne pas confondre.
_ J'avais aussi un zéro comme note ?
_ Un zéro ?
_ Oui, au-dessus de la tête de l'ange.
_ C'est une auréole pas un zéro, tu vois c'est une marque de prix, un signe de sagesse et d'habitant du ciel. C'est pour dire qu'il est un saint.
_ C'est lui qui m'a gardé alors ! quand maman m'a dit "je t'ai mis au saint pendant plus d'un an".
_ Ce n'est pas la même saint. Celui dont tu parles c'est celui de maman quand elle t'a donné du lait.
_ Un saint alors ne donne pas de lait. C'est un garçon alors ?
_ Pas du tout certain, les anges n'ont pas besoin d'être monsieur ou madame.
_ Finalement c'est trop compliqué les anges, je préfère superman, il n'a pas besoin d'aile ni d'auréole, et il est très gentil aussi. Viens ! on va voir la crèche.

 

La mer à la montagne

_ Regarde comme ils sont bien habillés !
_ Oui, tu sais c'est un jour de fête, de grande fête.
_ Ils ont dû écouter l'ange, son message. Il a dit quoi ?
_ Que le petit Jésus venait de naitre dans la nuit.
_ C'est pour ça qu'ils sont bien habillés, dis, il doit-être connu le petit Jésus !
_ On l'attendait avec impatience.
_ C'est comme moi quand maman m'a dit que je ne voulais pas sortir parce que j'étais trop bien au chaud. Il est né quand le petit Jésus ?
_ Si tu veux. C'est un peu pareil. Mais lui est né il y a plus de deux mille ans.
_ Il doit-être vieux alors aujourd'hui. Il y avait autant de monde pour venir me voir ?
_ Non, mais toute la famille tu peux me croire.
_ Alors le petit Jésus il avait une grande famille.
_ Oui, tu vois il y a les bergers qui tissent la laine avec l'espèce de roue que tu vois, des chèvres, des moutons, les lavandières qui ramènent leur linge, le pêcheur qui a remonté ses filets.
_ C'est drôle quand même !
_ Quoi donc ?
_ Les bergers ils sont à la montagne et pourtant il y a une barque comme à la mer.
_ Oui, je te comprends mais c'est pour dire que tout le monde était concerné, tu vois.
_ Même le curé ?
_ Là c'est plus compliqué, tu vois il ne devrait pas etre là car il viendra beaucoup plus tard, mais ça compte quand même. Tu en poses des questions,toi !
_ Et il y a l'autre au chapeau qui lit un papier.
_ Il le crie à tout le monde, c'est pour annoncer la naissance, c'est un garde-champêtre. Il y en avait autrefois dans les villages. Il fallait qu'il sache lire et écrire, ce n'était pas commun.
_ Le petit Jésus, il savait lire et écrire ?
_ Sa parole suffisait, les autres prenaient des notes pour lui.
_ Alors il n'a pas eu besoin d'aller à l'école. C'est chouette.


Pour une mangeoire

_ C'est lui le petit Jésus ?
_ Oui, tu vois il vient de naitre.
_ Il n'est pas à la clinique comme pour moi ?
_ A l'époque tu sais, il n'y avait pas de docteurs, ni de cliniques comme aujourd'hui.
_ Mais ils ont pas mis de crèche. S'il pleut il va se mouiller.
_ La crèche ce n'est pas la maison, c'est la mangeoire pour donner à manger aux bêtes.
_ Alors le petit Jésus, il n'était pas riche et il est né sur la paille.
_ Malgré ça, tu vois, tout le monde vient le voir et lui apporte des cadeaux. Regarde, juste derrière tu as sa maman et son papa qui le regardent avec amour.
_ Ils sont bien couverts en tout cas. Par contre la maman elle n'est pas restée couchée comme la mienne.
_ C'est vrai, mais on ne sait même pas comment s'est passé la naissance en détail. On a abrégé pour garder l'essentiel.
_ Le bébé tout nu, oui et tout le monde est couvert. Il doit avoir froid le pauvre !
_ Mais regarde il y a un âne et un bœuf tout à côté.
_ C'est normal, ils doivent avoir faim et le petit Jésus a pris la place.
_ En fait c'est pour dire qu'ils soufflent de l'air chaud sur le bébé. Il est né dans une étable.
_ Il y a un monsieur comme l'ange, avec la bombarde.
_ Oui et tu vois il fait de la musique avec son copain qui a un biniou.
_ Ca doit faire du bruit, le bébé n'a pas peur.
_ Comme ça, tout le monde rapplique à l'appel des deux sonneurs.
_ Aujourd'hui ce sont les cloches, pas vrai papa ?
_ Tu as raison et tu vois chacun apporte quelque chose au petit.
_ Il n'y avait pas de père Noël à cette époque ?
_ On peut le dire comme cela.
_ Dis Papa, pourquoi il est tout noir le santon ?
_ C'est un roi mage, un savant, qui vient d'Afrique. Mais normalement il n'arrive que le six janvier.
_ Aujourd'hui il y a les avions, c'est pour ça qu'il est là alors. Il connaissait l'adresse alors, il était fort le monsieur.
_ Tu as raison, ils étaient trois et ils ont été averti par une étoile qu'ils ont suivi jusqu'à la crèche où elle s'est arrêtée.
_ C'est comme le gps de ta voiture mais en mieux, ça marche avec les étoiles. En tout cas le bœuf et l'âne sont gentils, ils n'ont pas mangé la paille. Dis Papa, pourquoi le papa du petit Jésus il a une canne ? Les vielles personnes ne peuvent pas avoir d'enfant comme dit Papy, ils ont perdu la recette.
_ Oui, Papy ferait bien de se taire parfois. Allez viens on va mettre notre petit Jésus dans notre crèche.
_ Mais alors c'est lequel le vrai ?

 

 

 


Publié le : Dimanche 26 décembre 2021 @ 12:11:06

Temps : 0.018 seconde(s)