Atelier Buissonnier

Porte des Maures

ACTIVITES ATELIER : Rentrée en douceur

L'atelier buissonnier avait aiguisé ses plumes ce samedi 23 septembre. Était-ce pour fêter l'équinoxe d'automne, mais beaucoup de feuilles tombèrent, feuilles doctement nervurées fleurant bon les cahiers d'antan. Il convint d'écrire du courrier, lettres persuasives plutôt que persanes, inititiées par un premier envoi qui allait entrainer la réponse convenue écrite par son correspondant.

20230923_100824.jpg

L'atelier se retrouvait fort de huit représentants, Kris s'adonnait aux fêtes toulousaines et reçut un bonjour à l'occasion. On retrouva avec plaisir Gladys, venue en matinée tâter de l'écriture après son stage dans l'atelier et elle sut parfaitement accomplir le travail demandé. Nous souhaitâmes la bienvenue à Thomas qui s'est frotté à la dynamique de l'écriture de l'atelier buissonnier, "toujours prêt, vite mais bien", n'y voyons aucune allusion grivoise ! wink

 

Les travaux proposés permirent d'explorer plusieurs univers de correspondance, y compris une lettre de réponse à un extrait du roman "Nos lettres enflammées" de Vi Keeland et Penelope Ward, extrait que vous trouverez dans l'exercice complet en ligne ici pour vous entrainer.

La dernière partie du travail se joua en après-midi et connut un franc succès, ou faut-il le dire, un épisode des plus cocasses digne des guerres picrocholines décrites par un espiègle Rabelais. laughing Point de fouasses ici mais un marivaudage des plus touffus suite à l'envoi d'une missive (plutôt missile !) proposée par Dési. Il fallait une correspondance suivie, écrite par l'ensemble des participants sur le mode passage de relais.

Inutile de vous dire que les frasques du sieur marquis de Pierrefonds ne manquèrent pas de fond et on ne jettera pas la pierrre à celles ou ceux qui, croyant être sur le sentier de la juste vérité, empruntèrent des chemins aléatoires, faisant naitre au détour d'un virage sémantique, fausse grossesse, naissance approximative, adultère sonnant et aussi tébuchant smile alors que la raison raisonnable en ce 19 ème siècle voulait voir la sanction quelque peu divine d'une maladie honteuse, fréquente dans ces milieux autorisés. Bref on eut un bon moment de fou rire ce qui ne gâta nullement cette sympathique réunion.

P.S. Vous trouverez la réponse formulée par Chat GPT 3.5 à la fin de l'exercice, si vous le téléchargez.wink

Les prochains ateliers sont prévus:

Vendredi 29 Septembre, salle Cassin, 10 heuressmile

Samedi 30 Septembre, Solliès-Ville, maison de Jean Aicard, entre 9 et 10 heures.kiss

Samedi 7 Octobre (premier samedi du mois), salle 7 de la MDA Place Camoin, 10 heureswink

 

 

 

 

 


Publié le : Dimanche 24 septembre 2023 @ 09:37:51

Temps : 0.15 seconde(s)