Atelier Buissonnier

Atelier d'écriture de la Porte des Maures

Accueil

Le journal des confinés

Rechercher dans écrits en plusieurs parties chronologiques

Après la période de confinement et le "Journal du confinement"

nous voilà "déconfinés"

Le journal poursuit son aventure avec le "Journal des confinés"

Accéder au journal du 11 au 16 Mai ......

Accéder au journal du 17 au 24 Mai......

Accéder au journal du 25 au 31 Mai......

Publié le : Mercredi 13 mai 2020 @ 20:34:28

  0

LE JOURNAL DU CONFINEMENT

Rechercher dans écrit relatif à un fait ou un évènement à faire connaître

L'atelier publie un journal durant cette période toute particulière pour tout un chacun.

Il recense les textes écrits par ceux qui veulent bien poster et conserve l'historique de chaque jour.

Il a été commencé le 17 Mars jour 1.

Pensez à signer vos contributions si vous n'êtes pas inscrits au site. 

 

Le Journal de chaque jour est mis sur le site vers 20 Heures. (les sites de référence se mettant à jour tardivement pour les stats journalières).

Récupérer le journal première semaine juqu'au jour 6 .............

Récupérer le journal deuxième semaine jusqu'au jour 13 ....

Récupérer le journal troisième semaine jusqu'au jour 20 ....

Récupérer le journal quatrième semaine jusqu'au jour 27 ....

Récupérer le journal cinquième semaine jusqu'au jour 34 ....

Récupérer le journal sixième semaine jusqu'au jour 41 ....

Récupérer le journal septième semaine jusqu'au jour 48 ....

Récupérer le journal huitième semaine jusqu'au jour 55 ...

 

 

Publié le : Mercredi 13 mai 2020 @ 20:33:41

  0

Atelier du 19 Février 2020

Rechercher dans écrit relatif à un fait ou un évènement à faire connaître

ecume.jpgNous sommes chez Dési à Puget-Ville, qui nous reçoit avec une buche dans la cheminée établissant un climat tout de suite chaleureux.

La journée sera consacrée à nouveau à Boris Vian et en particulier l'adaptation de son roman "l'écume des jours" par Gondry.

Après discussion, observation, réflexions et sentiments partagés relatifs à l'oeuvre cinématographique, nous passerons à l'écriture dès que le repas de midi et l'apéritif sans pianocktail nous ait remis en état de se pencher avec attention sur les consignes du jour.

Utilisez les extraits du roman ou les citations de Boris Vian,  proposés sur un document distribué, pour les insérer habilement dans un texte à écrire.

Le temps d'écriture fut de une heure ce qui permit de voir fleurir nombre d'histoires "imaginaires donc réelles" que nous partageâmes à la fin de ce labeur si excitant qu'est l'écriture sous contrainte "molle" pour la comparer, non aux montres molles de Dali, mais à l'écriture chez Oulipo. Le recueil de toutes ces textes lumineux, riches d'humeur et d'humour, viendra enrichir le fascicule consacré à Boris Vian.

Une nouvelle séance se tiendra à la Londe le 11 Mars et s'inspirera des nouvelles de Boris Vian, mettant en lumière "Les Fourmis" et "Le Loup Garou". Encore un bon moment sans nul doute. 

En page suivante un petit album qui illustre bien le travail de cette journée. Merci à Annie d'avoir capturé ces instants.

Publié le : Jeudi 20 février 2020 @ 20:16:56

Cycle Jean Giono: un texte de Dominique

Rechercher dans Texte relatif à des poèmes ou de la prose poétique

terredor5.jpg

LETELLIER  TERRE d'OR

Descendant vers la mer, sage,
Toute en eaux, marais et marécages,
Portant flamants, chevaux et attelages,
La Provence aquatique scintille ;
Emmitouflées par le vent, ses herbes brillent
Ses homme prient et chantent
En une suave musique omniprésente
Tandis qu’à l’autre bout, terre d’ocre,
Sèche et douce à la fois,
Brûlante sous le soleil du haut pays,
Et fière d’exhaler tant de subtiles odeurs,
De nous offrir tant d’exquises saveurs ;
Mais aussi souffleuse de vent
Capable d’engendrer tous les temps.
Tel un œil de biche souligné au khol
Sa silhouette s’allonge vers les cols
Suivent la ligne bleu-vert des cyprès,
Ondulent au vent sombre des oliviers.
Son peuple, comme un tronc noueux, taiseux
Ploie sous le bois sec et l’effort
Le peintre céleste y a ajouté une touche de lavande
Un once de miel d’or
La Promesse d’un Bonheur isolé.

Dominique

 

Publié le : Vendredi 13 décembre 2019 @ 15:03:20

  0

Cycle Jean Giono Un texte de Jean Michel

Rechercher dans Texte relatif à des poèmes ou de la prose poétique

terredor1.jpg

LETELLIER   TERRE d'OR

Ennemonde, comme les vieux ceps à l’automne, sentait confusément que la sève refluait dans tous ses membres.
Seul le souvenir vivace d’un passé florissant, maintenait encore un embryon de lumière alors que l’obscurité d’un hiver qui approchait, envahissait de plus en plus son ciel.
Son Clé des Cœurs qui lui avait apporté tant de joie et d’amour n’était plus là pour lui tenir chaud la nuit lorsque le vent rôdait comme une couleuvre sifflant sur les tuiles de sa maison.
Ce fut comme un coup de tonnerre, une foudre brutale qui la frappa, le jour où dans une cabriole, suite à un repas quelque peu aviné, il se tordit le coup en retombant.
On entendit un craquement sec comme un coup de fouet, elle en gardait encore le souvenir dans sa tête. On le vit gesticuler un moment comme un gros ver, les yeux écarquillés disant une surprise absolue, la bouche ouverte il s’affaissa définitivement.

Publié le : Vendredi 13 décembre 2019 @ 14:58:21

Temps : 0.031 seconde(s)